F.A.Q

– FAQ ENTREPRISE –

Comment passer une commande ?

Pour passer une commande, vous pouvez :

  • compléter le formulaire via notre rubrique Contact
  • nous contacter par e-mail à contact@silvermountscoffee.com
  • nous appeler par téléphone au 04 28 29 03 48

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais avec un devis personnalisé, adapté à vos préférences en termes de quantité, de fréquence de livraison et de spécificités de torréfaction.

Quel est le lot minimum pour une commande ?

Le minimum pour une commande correspond à un sac de grain de cafés, soit un sac à 60 kilos.

Est-il possible de modifier une commande ?

Une fois la commande passée, les informations de votre commande sont directement transmises à nos services dédiées à vos envois et envoyée le plus rapidement possible.

Nous ne pouvons malheureusement plus modifier votre commande.

Est-il possible d’annuler une commande ?

Avec un peu de chance, votre commande n’a pas encore été traitée. Ecrivez-nous via notre rubrique Contact et nous ferons de notre mieux pour annuler la commande.

Est-il possible de demander des échantillons de café ?

Il est tout à fait possible de demander des échantillons pour les cafés souhaités. Vous pouvez nous faire la demande via la rubrique Contact.

D’où viennent vos cafés de spécialité ?

Nos cafés proviennent essentiellement du :

  • Rwanda
  • Kenya
  • Ethiopie
  • Ouganda

Il s’agit de café de spécialité, de différents grades et différents process. Nous avons du café de type arabica ou robusta.

Pour plus d’informations, veuillez nous contacter via la rubrique Contact, par mail ou téléphone.

Comment les grains ont-ils été entreposés et expédiés ?

Nos cafés sont entreposés dans des locaux dédiés au bon conditionnement du grain de café en France. L’entreposage est prévu pour les envois en France.

Nos cafés peuvent être directement envoyés depuis le pays de nos fournisseurs vers vos locaux si vous êtes hors France.

Quelle est la disponibilité des grains ?

La disponibilité de nos cafés varient selon la saisonnalité et période de récolté de café pour chacun des pays avec qui nous collaborons.

Puis-je trouver vos cafés dans une boutique ?

Pour le moment, nous n’avons pas de boutique physique. Vous pouvez retrouvez l’ensemble de nos cafés sur notre site Internet.

Vos cafés sont-ils BIO ?

Parmi la gamme de café que nous vous proposons, nous avons du café certifié bio. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter via notre rubrique Contact.

Quelle est votre politique de livraison ?

POLITIQUE DE LIVRAISON EN COURS DE CONSTRUCTION

– FAQ CAFE –

Qu’est-ce qu’un café importateur ?

Un café importateur est une entreprise qui achète du café vert directement auprès des producteurs ou des coopératives dans les pays producteurs de café, puis importe ce café dans son pays d’origine pour le vendre aux torréfacteurs, aux distributeurs ou directement aux consommateurs.

Quelles sont les régions productrices de café les plus importantes ?

Les principales régions productrices de café incluent :

  • L’Amérique latine (Brésil, Colombie, Costa Rica),
  • L’Afrique (Éthiopie, Kenya, Tanzanie),
  • L’Asie (Vietnam, Indonésie).

Chacune de ces régions produit des cafés avec des profils de saveur distincts en raison des conditions climatiques et des pratiques agricoles locales.

Comment les cafés importateurs choisissent-ils leurs cafés ?

Les importateurs de café choisissent leurs cafés en fonction de plusieurs critères, notamment la qualité du produit, les pratiques agricoles durables, les relations avec les producteurs, les certifications (comme le commerce équitable ou biologique) et les préférences des consommateurs.

Quel est le processus d’importation du café ?

Le processus d’importation du café comprend plusieurs étapes, notamment la sélection des cafés, la négociation des prix et des modalités avec les producteurs ou les coopératives, l’organisation de l’expédition, la gestion des formalités douanières et l’acheminement du café vers les entrepôts ou les points de distribution locaux.

Quels sont les avantages de travailler avec un café importateur ?

Travailler avec un café importateur peut offrir plusieurs avantages, tels qu’un accès à une plus grande variété de cafés de qualité provenant du monde entier, des relations directes avec les producteurs ou les coopératives, une meilleure traçabilité des produits, et souvent des prix plus compétitifs en raison de l’achat en gros.

Comment les cafés importateurs contribuent-ils à la durabilité de l’industrie du café ?

De nombreux importateurs de café s’engagent à promouvoir des pratiques agricoles durables, à soutenir les producteurs locaux et à respecter les normes environnementales et sociales. Certains importateurs participent également à des programmes de certification et à des initiatives de développement communautaire dans les régions productrices de café.

Qu’est-ce que le café de spécialité ?

Le café de spécialité est un café dont la note est à minima de 80/100 sur la base de critères gustatifs spécifiques tels que les arômes, saveurs, longueur en bouche, acidité, corps, uniformité, équilibre, pureté de la tasse, sucrosité et l’impression globale laissée par la boisson. Ces critères sont définis par de Q graders de la Specialty Coffee Association (SCA).

En plus de cette note supérieure ou égale à 80, les cafés verts ne doivent pas présenter plus de 5 défauts (parmi lesquels la présence trop importante de tâches jaunes ou brunes à la surface du grain, une brisure, une fève immature…) sur un échantillon de 350 grammes.

On distingue le café de spécialité du café commercial par certains aspects comme :

  • La qualité supérieure : Le café de spécialité est souvent cultivé à partir de variétés de café de haute qualité, dans des conditions idéales, ce qui contribue à une qualité supérieure des grains.
  • La traçabilité : Les grains de café de spécialité sont souvent traçables jusqu’à leur plantation d’origine. Les torréfacteurs et les consommateurs peuvent souvent retracer le parcours du café depuis la ferme jusqu’à la tasse, ce qui offre une transparence accrue sur son origine et sa production.
  • Le profil de saveur distinctif : Le café de spécialité présente souvent un profil de saveur complexe et riche, avec des notes variées telles que des arômes floraux, fruités, chocolatés ou épicés. Ces saveurs sont le résultat de facteurs tels que la variété de café, le terroir, les conditions de croissance, le traitement et la torréfaction.
  • Le processus de production artisanal : Les grains de café de spécialité sont souvent produits par des agriculteurs et des producteurs passionnés qui mettent en œuvre des pratiques agricoles et de traitement méticuleux pour maximiser la qualité et les saveurs des grains.
  • La torréfaction attentive : Les torréfacteurs de café de spécialité utilisent généralement des techniques de torréfaction artisanales et ajustent soigneusement le processus de torréfaction pour mettre en valeur les caractéristiques uniques des grains, tout en préservant leur qualité et leur fraîcheur.

Quelle sont les différences entre le café de spécialité et le café commercial ?

La différence entre le café de spécialité et le café commercial réside principalement dans la qualité, les critères de sélection, les méthodes de production et les préoccupations environnementales et sociales. Voici quelques différences clés entre les deux :

  • La qualité et profil de saveur : Le café commercial est souvent produit en grande quantité et peut être mélangé à partir de grains de café provenant de différentes sources. Il est généralement torréfié de manière uniforme pour produire un goût standardisé et peut être moins soucieux de la qualité et de la diversité des profils de saveur.
  • La sélection des grains : Les grains de café commercial peuvent être sélectionnés en fonction de critères plus larges, tels que le prix, la disponibilité et la demande du marché. La priorité peut être donnée à la quantité et à la rentabilité plutôt qu’à la qualité et à la traçabilité.
  • Les méthodes de production et de transformation : Le café commercial est généralement produit à grande échelle, avec des méthodes de culture et de traitement plus standardisées. Les pratiques agricoles et de transformation peuvent être moins axées sur la qualité et peuvent inclure l’utilisation de pesticides et de méthodes intensives.
  • Engagement social et environnemental : Bien que certains cafés commerciaux puissent également être produits de manière responsable, l’accent est souvent mis sur la rentabilité économique plutôt que sur les préoccupations sociales et environnementales.

Quelle est la différence entre le café arabica et le café robusta ?

Le café arabica et le café robusta sont deux variétés dont les origines et les besoins sont différents. Le café arabica et le café robusta sont les deux principales espèces de café cultivées dans le monde, et ils présentent des différences significatives en termes de goût, de profil de saveur, de culture et d’utilisation. Voici les principales distinctions entre les deux :

  • L’espèce botanique :

Café Arabica (Coffea arabica) : L’arabica est la variété la plus courante et représente environ 60 à 70 % de la production mondiale de café. Il est originaire d’Éthiopie et est cultivé dans des régions d’altitude plus élevée, généralement entre 600 et 2000 mètres.

Café Robusta (Coffea canephora) : Le robusta est l’autre variété majeure et représente environ 30 à 40 % de la production mondiale de café. Il est originaire d’Afrique centrale et est cultivé dans des régions de basse altitude, généralement entre 0 et 800 mètres.

  • Le goût et profil de saveur :

Café Arabica : Il est généralement apprécié pour son goût doux, subtil et complexe, avec des arômes floraux, fruités et sucrés. L’arabica a une acidité plus élevée et moins d’amertume que le robusta.

Café Robusta : Il a un goût plus fort et plus amer, avec une saveur plus terreuse et parfois un arrière-goût légèrement caoutchouteux. Le robusta a une teneur en caféine plus élevée que l’arabica.

  • La teneur en caféine :

Café Arabica : Il contient moins de caféine que le robusta, généralement autour de 1 à 1,5 %.

Café Robusta : Il a une teneur en caféine plus élevée, généralement autour de 2 à 2,5 %.

  • La culture :

Café Arabica : Il nécessite des conditions de culture plus délicates, avec des températures plus fraîches, une humidité contrôlée et une altitude plus élevée. Il est également plus sensible aux maladies et aux parasites.

Café Robusta : Il est plus robuste et résistant aux maladies, ce qui le rend adapté à la culture dans des régions de basse altitude avec des conditions climatiques moins idéales. Il est également moins coûteux à produire que l’arabica.

Bien que les deux variétés de café offrent des profils de saveur distincts et conviennent à différents palais et préférences, l’arabica est généralement considéré comme de meilleure qualité et plus apprécié pour ses saveurs subtiles et complexes, tandis que le robusta est souvent utilisé pour son goût plus fort et sa teneur en caféine plus élevée, ainsi que pour sa robustesse dans la culture.

Comment choisir mon café ?

  • Déterminez vos préférences de goût : Réfléchissez aux types de saveurs que vous appréciez. Préférez-vous un café doux et fruité, ou plutôt corsé et terreux ? Aimez-vous les arômes floraux, chocolatés, épicés ou noisettés ? Ces préférences vous aideront à choisir entre les variétés d’arabica et de robusta, ainsi qu’entre différents profils de saveurs.
  • Choisissez votre variété de café : Sur la base de vos préférences de goût, vous pouvez opter pour un café arabica si vous préférez des saveurs plus douces et complexes, ou pour un café robusta si vous recherchez un goût plus fort et une teneur en caféine plus élevée.
  • Sélectionnez votre méthode de préparation : Certaines méthodes de préparation mettent en valeur certaines caractéristiques du café. Par exemple, une cafetière à piston (French press) peut révéler davantage les arômes et les huiles du café, tandis qu’une machine à espresso produit un café plus concentré et corsé. Assurez-vous de choisir un café adapté à votre méthode de préparation préférée.
  • Considérez l’origine et la traçabilité : Si vous accordez de l’importance à la provenance et à la traçabilité de votre café, recherchez des marques ou des torréfacteurs qui fournissent des informations détaillées sur l’origine des grains, telles que le pays, la région et parfois même la ferme spécifique.
  • Évaluez la fraîcheur du café : Optez pour du café fraîchement torréfié, de préférence avec une date de torréfaction récente. La fraîcheur du café peut avoir un impact significatif sur son goût et son arôme.

Comment bien conserver mon café ?

La bonne conservation de votre café tient à la préservation de sa fraîcheur et de son goût, que celui-ci soit déjà moulu ou encore en grain. Bien qu’il ne soit pas périssable, le café a cependant une date limite d’utilisation optimale : dès 2 mois après la date de torréfaction, votre café en grain commencera à s’oxyder. Votre boisson ne sera pas mauvaise, elle aura seulement moins de saveurs. C’est l’oxydation des grains qui cause la perte d’arômes de ces derniers. De ce fait, un café, s’il est conservé déjà moulu s’oxydera plus vite qu’un café en grains.

Voici quelques astuces pour bien conserver votre café : 

  • Utilisez un contenant hermétique, tel qu’un bocal en verre avec un couvercle à joint étanche ou une boîte hermétique spécialement conçue pour le café. Assurez-vous que le contenant soit propre et sec avant d’y placer le café. L’humidité est l’ennemi du café, car elle peut favoriser la formation de moisissures et altérer son goût. Assurez-vous que le contenant hermétique que vous utilisez empêche l’humidité de pénétrer.
  • Gardez votre café à l’abri de la lumière directe du soleil, car la lumière peut accélérer le processus de vieillissement et altérer les saveurs du café.
  • Stockez votre café dans un endroit frais et sombre, tel qu’un placard ou un tiroir de cuisine, à température ambiante. Évitez de le placer près de sources de chaleur comme le four ou la cuisinière.
  • Évitez de stocker le café au réfrigérateur ou au congélateur, car cela peut entraîner la formation de condensation et altérer les huiles naturelles du café. De plus, le café a tendance à absorber les odeurs des autres aliments présents dans le réfrigérateur. Entre 18 et 22°C, votre café restera savoureux plus longtemps.
  • Essayez d’acheter des quantités de café que vous pouvez consommer dans un délai raisonnable, généralement quelques semaines à un mois après la torréfaction. Cela garantira que vous utilisez du café frais à chaque fois.

Le café est-il bon pour la santé ?

Le café comporte de nombreux bienfaits reconnus :

  • Il est d’une grande richesse en minéraux et antioxydants. Il contient du potassium, du magnésium, du calcium, du sodium ainsi que des vitamines B2, B3, B5 et B6.
  • Il est un stimulant physique et psychique grâce à la caféine qui augmente notre capacité de concentration, notre vigilance et nos performances physiques. Connue pour nous aider à lutter contre la fatigue, cette même caféine a un rôle d’inhibiteur sur tous les signaux envoyés au cerveau nous faisant ressentir de la fatigue physique.
  • Il serait un outil préventif de certaines maladies coronariennes et cardiovasculaires notamment la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, le diabète de type 2 et certaines formes de cancer. Il permet également une diminution du risque de maladies du foie, y compris la cirrhose et le cancer du foie.
  • Il est un remède efficace aux maux de tête légers et modérés ainsi que les migraines, grâce à l’effet vasoconstricteur et antalgique de la caféine.
  • Il est aussi un allié supplémentaire pour la perte de poids ! La caféine, encore elle, participe à la création de cortisol qui permet de déstocker les graisses et les transformer en énergie. Elle favorise également la thermogénèse de notre organisme qui va augmenter nos dépenses énergétiques au repos et limiter la rétention d’eau.
  • Il est reconnu pour lutter contre la constipation dû à son effet diurétique.

L’EFSA (European Food Safety Autority) recommande au maximum la consommation de deux tasses de café quotidienne. Cette recommandation se base sur l’apparition d’anxiété, d’irritabilité et de tremblements à partir d’une certaine quantité de caféine absorbée.